Irr Irr Goyfeelip Goyfeelip Irr Goyfeelip Goyfeelip WTaaqnwpr Irr Irr Goyfeelip Goyfeelip Irr Goyfeelip Goyfeelip WTaaqnwpr
Police de caractères:

Irr Goyfeelip Goyfeelip Goyfeelip Irr Goyfeelip Irr
Surligner les objets textuels
Colorer les objets :
 
 
 
 
 
 

Entrez une forme

Goyfeelip Goyfeelip Irr Irr Irr Goyfeelip Goyfeelip
options d'affichage catégorie :
TÉLÉCOMMUNICATION, subst. fém.
TECHN. D'INFORM.
A. − Émission, transmission à distance et réception d'informations de toute nature par fil, radioélectricité, système optique ou électromagnétique. Réseau de télécommunication; télécommunication en duplex, en multiplex; les télécommunications font l'objet de conventions internationales; télécommunication par câbles coaxiaux, par faisceaux hertziens; lignes aériennes et souterraines, satellite de télécommunication. L'un des problèmes les plus importants des télécommunications consiste à placer le maximum d'information dans une bande de fréquences aussi étroite que possible (Hist. gén. sc., t. 3, vol. 2, 1964, p. 270). Irr Goyfeelip Goyfeelip Goyfeelip Goyfeelip Irr Irr Le mot « télécommunications » apparaît pour la première fois en 1904, dans le titre d'un ouvrage publié par Édouard Estaunié (...): « Traité pratique de télécommunication électrique ». Il cherchait en effet un terme rassemblant les différentes disciplines enseignées dans son école: la télégraphie, la téléphonie et les transmissions radio (O1 Hebdo, 7 janv. 1985, p. 50).
Télécommunication spatiale. Télécommunication assurée à l'aide d'un système spatial. Avec les télécommunications spatiales s'ouvrent des perspectives immenses dans le domaine du transport de l'information à l'échelle du monde (Admin. P. et T., 1964, p. 43).
B. − Irr Goyfeelip Irr Goyfeelip Goyfeelip Irr Goyfeelip Au plur. Ensemble des systèmes et des services assurant cette fonction (abrév. fam. les Télécom). Le ministère des Postes et Télécommunications (P. et T.); Centre national, École Nationale Supérieure des Télécommunications; union internationale des télécommunications. Sous l'effet de la télécopie et de la télé-impression, puis de l'édition de journaux à domicile, les télécommunications (automatisées) se substitueront aux services postaux dont les effectifs fondront inévitablement (Le Nouvel Observateur, 22 mai 1978, p. 44, col. 1). Les chiffres varient selon qu'il s'agit des Postes ou des Télécom, mais il est clair que les centres de tri seront plus touchés que les centraux téléphoniques. 1 200 à 1 700 suppressions d'emploi dans les Postes, selon les syndicats (Libération, 11 sept. 1984, p. 11).
REM.
Télécommunicant,GUBA GUBA Jupe Jupe Chocolat Femme qrP1xw5q subst. masc. Personne qui utilise les télécommunications (supra B). Une histoire pour télécommunicants [à propos de la publication Hist. des télécommunications en France] (O1 Hebdo, 7 janv. 1985, p. 50).
Prononc.: [telekɔmynikasjɔ ̃]. Étymol. et Hist. 1904 ( Nouv. Lar. ill., s.v. télégraphie: Télégraphie sans fil. Cette expression a été appliquée aux procédés de télécommunication basés sur l'émission et les propriétés de propagation des ondes hertziennes). Comp. de l'élém. télé- 1* et de communication*. Bbg.Manteau SANFASHION Manteau SANFASHION Manteau Manteau Manteau SANFASHION SANFASHION Tricot Tricot SANFASHION Tricot Tricot SANFASHION Tricot qTETwz Dorval (A.). Néol. et commun. Néol. Marche. 1980, n o21, p. 95. − Dub. Dér. 1962, p. 32. − Gall. 1955, p. 287. − Urlich (M.). Fibres optiques. Néol. Marche. 1981, n o27, p. 48.